Irlande


L'Irlande est incontestablement le premier parmi les pays d' Europe à avoir droit au titre de << paradis des pêcheurs>>. Son économie est surtout agricole, elle possède peu d'industries et ses milliers de kilomètres de rivières riches en plancton sont pratiquement exempts de pollution.

Son climat doux et maritime, quine connaît pas de grandes variations de température, assure à ses cours d'eau un débit constant. Les quelques 237 000 hectares de lacs de la plaine centrale jouent un rôle de stabilisateur empêchant une descente trop rapide des eaux vers la mer.

Peu de barrages entravent le cours des rivières, qui ont conservé leur profil et leurs frayères naturelles, et pratiquement aucun obstacle ne s'oppose aux courants migrateurs ni à la fraie des poissons.

 

La truite brune est la plus commune et la plus largement répandue des poissons d'eau douce en Irlande.

On la trouve dans chaque rivière, fleuve ou ruisseau; dans tous les grands lacs et dans chaque petit lac où elle peut avoir accès et où il y a des courants pour la ponte. D'une façon générale, les truites brunes des régions côtières de Cork,Kerry,Connemara et Donegal sont petites, mais, même dans ces endroits, quelques lacs possèdent des truites d'une moyenne de 1 livre.

Les croissances les plus rapides se trouvent dans les eaux à pH élévé des lacs calcaires de la plaine centrale, notamment à Sheeling, Deeravarragh, Owel, Ennel, Carra et Arrow. Le poids moyen dans ces eaux est au-dessus de 2 livres. Des poissonsde 8 livres et plus sont pris à la mouche, chaque année.

 

 

Les lacs, quelque peu alcalins, comme Corrib, Mask, Conn et Derg abritent des poissons d'une moyenne de 1 à 2 livres, mais ces lacs permettent également le grossissement rapide d'un type de truite mangeant avec avidité, qui peut atteindre plus de 30 livres et que l'on prend principalement à la traîne et au lancer.

Les grands lacs se prêtent à la pêche à la mouche sèche, en mars, avril et tôt en mai et septembre. Pêche à la mouche sèche pendant l 'éclosion de la mouche de mai (mi-mai jusqu'à début juin) et pendant les soirs d'été. Quelques fleuves calcaires permettent une excellente pêche à la mouche sèche des grosses truites, spécialement fin avril, mai et début juin.